Combien de T à « trottinette » ?

Pour la petite histoire, c’est à la fin du 19ème siècle qu’un ingénieur allemand a décidé d’associer des roues de skateboard à un plateau en aluminium et une barre pliante en guise de guidon, créant ainsi « LE » jouet du début du 20ème siècle.

Depuis, la trottinette a évolué sous différentes formes (deux roues, trois roues, matériaux employés,…) mais a réussi à se faire une place dans tous les univers. Plus besoin d’être un enfant pour profiter du plaisir de la glisse à trottinette !

Quand il s’agit de l’écrire, la trottinette peut parfois nous troubler…
Combien de « t » au total faut-il à « trottinette », c’est là que le doute s’installe, opposant principalement « Trotinette » à « Trottinette ».

Trottinette tire ses origines du verbe « trottiner », grâce à la vitesse que l’on gagne en trottinant plutôt qu’en marchant. Du coup, le double « t » s’applique également à l’orthographe de notre moyen de déplacement urbain favori.

Et si vous rencontrez le terme « patinette »,  pas d’inquiétude ! Malgré son côté rétro il est encore utilisé en tant que synonyme de trottinette, qu’elle soit pour enfant ou adulte. La référence au verbe « patiner » est due au mouvement que l’on réalise pour avancer à trottinette, tel un patineur.

En anglais, elle est désignée par le terme « scooter », et en allemand par « roller »… attention aux faux-amis !

Astuce pour retenir l’orthographe de trottinette la prochaine fois que vous serez confrontés à son écriture : MICRO s’écrit en 5 lettres, il faut donc cinq « t » à trottinette !